LE VILLAGE DE MARIE

A LA FIN ! MON COEUR IMMACULE TRIOMPHERA !

SES STRUCTURES

fleche004.gifFondation Du Village De Marie

chandelle0065.gif

vierge10.jpg

chandelle0065.gif

ligne20365.gif

fondation

fonctionement

structures

intérêt particulier pour fatima

PèrePierre

Rapports avec l’autorité épiscopale

La question des jeunes

Les Remerciements

 Ses Structures

Patrick SBALCHIERO du Journal “Chretiens Magazine”

 15 Février 2007

Ce qui frappe immédiatement le visiteur du centre marial du Père DIALLO, c’est l’alignement de 14 petites chapelles proches l’une de l’autre (voir photos).

Patrick SBALCHIERO : Que signifient ces constructions atypiques ?

Père Pierre DIALLO: Oui, je le reconnais. C’est assez rare. Comme je vous l’ai dit, je suis allé dans de nombreux sanctuaires chrétiens. Aussi ai-je imaginé de faire bâtir une petite chapelle en l’honneur de chaque grand lieu d’apparition et de manifestation miraculeuse. Cet ensemble forme une sorte de chemin de lumière au cœur du centre. Ainsi, vous trouvez d’abord une chapelle évoquant les visions du Christ de sainte Marguerite-Marie Alacoque ; ensuite viennent 13 autres petites chapelles dédiées aux apparitions de la Sainte Vierge : Notre-Dame des Trois Epis, Notre-Dame du Laus, la rue du Bac, La Salette, Fatima, Banneux, Beauraing, Notre-Dame des Trois-Fontaines (Rome), Medjugorje, bref une chapelle par sanctuaire visité !

Patrick SBALCHIERO : J’ai remarqué les images extérieures qui correspondent effectivement à chaque apparition décrite par les voyants respectifs. Mais que trouve-t-on à l’intérieur de ces chapelles ?

Père Pierre DIALLO : Une statue de l’apparition et des documents historiques évoquant les faits, les miracles, les messages, la vie des voyants… Chacun peut s’y recueillir.

Patrick SBALCHIERO : C’est le cœur du centre, mais celui-ci a l’air d’un vrai village !

Père Pierre DIALLO : Oui, c’est un peu la ville dans la ville ! Au fur et à mesure, nous avons fait construire les infrastructures nécessaires à la vie communautaire, paroissiale, et à l’accueil de groupes de plus en plus importants. Ainsi, nous disposons aujourd’hui d’une aumônerie ‘Alfred Diban Ki Zerbo’) ; d’une grande salle de rencontres (la salle dite ‘des apparitions’) pouvant accueillir 400 personnes, équipée d’un système vidéo ; d’un grand dortoir (‘Saint-Alphonse’) pour les hommes et le dortoir ‘Notre-Dame de Lourdes’ pour les femmes, ainsi que trois autres petits dortoirs : ‘Sœur Lucie’, ‘Bienheureuse Jacinthe’ et ‘Sainte Maria Goretti’ ; d’une bibliothèque où nous privilégions les livres de théologie et de spiritualité mariale ; d’une cuisine baptisée ‘Sainte Marthe’ ; de la maison du gardien (‘bâtiment ‘Saint-Michel’) et, enfin, d’une grande chapelle, dédiée aux Saints Cœurs de Jésus et de Marie.

Patrick SBALCHIERO : Êtes-vous autonome en ce qui concerne votre approvisionnement en électricité ?

Père Pierre DIALLO : Oui, car nous avons fait ériger une maisonnette (‘Groupe Saint-Denis’) abritant un groupe électrogène. Poésie et spiritualité au-delà de la technique ! Décidément, le Centre marial de Toma a quelque part un aspect monastique : on y prie, on recherche Dieu, on y accueille, à la fois dans la simplicité et la dignité.

Patrick SBALCHIERO : Et pour l’eau ?

Père Pierre DIALLO: Le forage « Saint-Joseph » (14400 m3) permet un approvisionnement régulier en eau. Un château d’eau (‘Siloé’) est alimenté grâce à une pompe immersible dite « Sainte Rita ».

Poésie et spiritualité au-delà de la technique ! Décidément, le Centre marial de Toma a quelque part un aspect monastique : on y prie, on recherche Dieu, on y accueille, à la fois dans la simplicité et la dignité.


Réponses desactivées.

Choisis donc la vie... Dt... |
ESCUELA DE MAGIA DE AVALONC... |
Chercher dans ma vie Ta pré... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A.C. MINISTRIES
| UMMA SHOP
| timothee1966