LE VILLAGE DE MARIE

A LA FIN ! MON COEUR IMMACULE TRIOMPHERA !

QUESTION DES JEUNES

chandelle0065.gifdd.gifchandelle0065.gif

Fondation du Village De Marie

ligne20366.gif

Question des Jeunes

fondation

fonctionement

structures

intérêt particulier pour fatima

PèrePièrre

Rapports avec l’autorité épiscopale

La question des jeunes

Les Remerciements

Le Père Diallo a conscience de la diminution de la foi parmi la jeunesse, en Europe comme en Afrique. Son pays n’est pas épargné par les difficultés rencontrées par ceux qui ont mission de transmettre l’Evangile. C’est un point qui le préoccupe sérieusement. Au centre marial, on prie beaucoup pour les jeunes.

 Patrick SBALCHIERO du Journal “Chretiens Magazine” 15 Février 2007

Patrick SBALCHIERO : Quel message avez-vous envie de donner à la jeunesse d’aujourd’hui ?

PERE Pierre Diallo : Il y aurait beaucoup à dire à la jeunesse africaine : travailler et se former pour relever le défi de la situation catastrophique de l’Afrique à tous les niveaux, et cela dans la reconnaissance de notre propre identité ; et il y aurait beaucoup à dire à la jeunesse du monde, face aux problèmes de l’éducation, de la modernité et de la foi.

Patrick SBALCHIERO : Je crois que vous êtes personnellement très impliqué dans des mouvements accueillant des jeunes ?

PERE Pierre Diallo :En 1978, étant vicaire dans la paroisse de Toma, j’ai crée avec 12 jeunes gens un mouvement scout. En 1982, ils étaient plus de 1000 jeunes formés dans 42 villages. La formation portait sur l’acquisition des valeurs humaines à partir de 4 comportements : saluer, remercier, demander pardon, informer, ainsi que sur l’acquisition des valeurs religieuses qui permettent d’en vivre.

Patrick SBALCHIERO : Voyez-vous des solutions possibles à cette crise de la jeunesse ?

PERE Pierre Diallo : Le monde et l’Eglise connaissent une crise à tous les niveaux et les jeunes en sont les premières victimes. Ils sont désorientés, ballotés, déracinés, sans avoir pu s’enraciner dans le monde et dans l’Eglise. Un proverbe burkinabé dit : « Pour installer une ruche dans une branche, il faut au préalable bien s’accrocher à une branche. » De plus, les jeunes ont très peu d’aînés ou d’adultes qui soient des modèles à imiter dans le domaine spirituel et moral, face aux modèles qu’ils côtoient dans la recherche effrénée des biens matériels. Pour remédier à une telle situation, pour ma part, instruit du message de Fatima, il faut le vécu de la Parole de Dieu, et pour parvenir au vécu de cette Parole éternelle, il faut accueillir les messages du Christ et de Sainte Mère.

C’est sur ces paroles que je salue le Père Diallo, en lui promettant de le revoir dès que possible. Il est retourné dans son pays dès le lendemain de notre rencontre, songeant déjà aux devoirs et aux tâches qui l’attendent au centre marial, déjà si rayonnant en cette terre africaine.

La distance géographique et le temps n’ont rien effacé en ma mémoire de cette lumineuse rencontre.

Patrick SBALCHIERO        

Les coordonnées :

                    PERE DIALLO PIERRE

                    CENTRE MARIAL NOTRE DAME DE FATIMA

                    B.P.143 TOMA (Province du Nayala)

                    Tél / fax : ( 00 226 ) 20-53-61-43/70-21-25-22

                    E. Mail : abbe.diallo@hotmail.fr

                    BURKINA FASO( AFRIQUE DE L’OUEST)


Réponses desactivées.

Choisis donc la vie... Dt... |
ESCUELA DE MAGIA DE AVALONC... |
Chercher dans ma vie Ta pré... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A.C. MINISTRIES
| UMMA SHOP
| timothee1966