LE VILLAGE DE MARIE

A LA FIN ! MON COEUR IMMACULE TRIOMPHERA !

  • Accueil
  • > Homélie du Dimanche 26 Novembre 2017
Homélie du Dimanche 26 Novembre 2017

Retour sur la page d’accueil

                                                                                                        

Au Nom du Père ! Et du Fils ! Et du Saint Esprit ! Amen !

Jésus-Christ est-il Roi ? Le Roi de tout l’Univers ?

Dieu est Roi ! Le Fils de Dieu est Roi ! 

La Fête du Christ, Roi de l’Univers fut instituée par le Pape Pie XI, le 11 Décembre 1925. Ecoutons-le dans son Encyclique « QUAS PRIMAS»

« Aux Patriarches, Primats, Archevêques, Evêques et autres ordinaires de lieu, en paix et communion avec le Siège apostolique.

1. Dans (1) la première Encyclique qu’au début de Notre Pontificat Nous adressions aux évêques du monde entier (2), Nous recherchions la cause intime des calamités contre lesquelles, sous Nos yeux, se débat, accablé, le genre humain.

Or, il Nous en souvient, Nous proclamions ouvertement deux choses: l’une, que ce débordement de maux sur l’univers provenait de ce que la plupart des hommes avaient écarté Jésus-Christ et sa loi très sainte des habitudes de leur vie individuelle aussi bien que de leur vie familiale et de leur vie publique; l’autre, que jamais ne pourrait luire une ferme espérance de paix durable entre les peuples tant que les individus et les nations refuseraient de reconnaître et de proclamer la souveraineté de Notre Sauveur. C’est pourquoi, après avoir affirmé qu’il fallait chercher la paix du Christ par le règne du Christ, Nous avons déclaré Notre intention d’y travailler dans toute la mesure de Nos forces ; par le règne du Christ, disions-Nous, car, pour ramener et consolider la paix, Nous ne voyions pas de moyen plus efficace que de restaurer la souveraineté de Notre Seigneur. »

Méditons quelques instants sur la Royauté du Christ, à travers quelques passages de la Parole de Dieu.

Dieu s’est révélé comme le Roi d’Israël, le Berger d’Israël, il a confié son peuple à des chefs politiques et religieux. Tous exploitaient le peuple et l’ont conduit à l’échec, à l’exil à Babylone. Dieu alors annonce au Prophète Ezéchiel qu’il s’occupera lui-même de ses brebis.

Depuis la Genèse jusqu’au Livre de l’Apocalypse, Dieu annonça la Royauté de son Fils.

En Genèse : la Royauté ne s’écartera  pas de Juda par sa Descendance lointaine, une Royauté qui n’aura pas de fin. (Gn 43, 10)

Au Roi Nabuchodonosor, Daniel, par la petite pierre qui brisa la grande statue bâtie en bronze, argent, or,  etc… et qui devint un grand rocher, prédit la Royauté du Christ à venir. (Dn 2,44)

Au Roi David, le prophète Nathan parla de sa Descendance dont le Règne n’aura pas de fin (2S. 7,16)

A la Sainte Vierge Marie, l’Archange Gabriel dit « Tu auras un Fils, Dieu lui donnera le Trône de David son Père, il règnera éternellement sur la Maison de Jacob  » (Luc 1, 33)

Souvenons-nous des Bergers de Bethléem qui sont allés adorer le Berger par excellence (Luc 2,15) ; des Rois Mages reconnaissant le vrai Roi (Mt 2)

Nathanaël proclame Jésus Roi d’Israël «  Maître, vous êtes le Fils de Dieu, le Roi d’Israël (Jn 1,50).

Ce n’est pas par hasard que la foule, après la multiplication des pains voulait se saisir de Jésus pour l’instituer Roi (Jn 6, 15) et qu’à Bethphagé, la foule l’ovationnait avec les rameaux comme Fils du Roi David (Jn 18, 36).

 Jésus déclarera fermement sa Royauté devant Pilate : « Oui ! Je suis Roi » et les soldats proclameront sans le savoir cette Royauté en le couronnant d’épines, en le revêtant d’un manteau de pourpre, en remettant entre ses mains un roseau  et en fléchissant devant lui le genou en disant « Salut, Roi des Juifs » (Jn 19, 1-3)

De même, Pilate par l’écriteau « Jésus de Nazareth, Roi des Juifs » fait connaître pour toujours, à toute l’humanité que Jésus est Roi des Juifs, de l’empire Romain parlant latin, grec et tout autre langue » (Jn 19, 30).

Les deux brigands crucifiés aux côtés de Jésus donnent leur témoignage :

« Si tu es le Roi, sauve-toi, toi-même et nous avec » et le second « Jésus souviens-toi de moi quand tu seras dans ton Royaume » (Lc 23, 39 – 43)

Jésus, Dieu incarné, est  venu dans le monde comme Berger d’Israël et Berger de tous les peuples pour les rassembler, les instruire, les guider vers les bons pâturages et les eaux limpides. Hélas ! Il n’a pas été accueilli par Israël qui pourtant avait soif d’avoir un chef, un roi puissant pour le libérer du joug des Romains.

Mais sa Royauté n’est pas de ce monde (Jn 18, 36), pas à la manière des grands de ce monde. D’où il fut rejeté, bafoué, humilié, crucifié comme le dernier des esclaves. Le voilà sur la Croix !

Il s’était fait serviteur « Je suis au milieu de vous comme celui qui sert. » (Mt 20,23) il lave les pieds de ses Apôtres,(Jn 13). Il nous appelle et nous apprend à faire de même à sa suite,   » Voilà l’exemple pour tout chef politique, religieux, chef de famille, pour  tout responsable. Jésus Christ, venu pour servir et bien plus, pour donner sa vie. Il est le Berger qui donne sa vie pour ses brebis et Dieu l’a établi Berger de tous les  peuples, il est le Roi qui donna sa vie pour son peuple, son Trône fut la Croix, mais Dieu l’a exalté au dessus de tout nom.(Ph.2) Jésus le plus humilié est devenu le plus glorifié dans tout l’univers et pour tous les siècles.* PARLE !  Commande règne ! Nous sommes tous à Toi ! Jésus étends ton Règne ! De l’univers, sois Roi ! *

Adam, le chef de file a entraîné toute l’humanité dans le péché et la mort.

Jésus, Dieu Saint,  par son  Incarnation est devenu le Premier des vivants ;  par sa mort et sa Résurrection, le Premier de tous les morts, le Premier Ressuscité depuis Adam jusqu’à la fin des temps. Il a la Primauté en tout, et parce qu’il est Fils de l’homme et Fils de Dieu qui a sauvé l’humanité, c’est à Lui que le Père a donné le pouvoir de juger tous les hommes à la fin du monde.

Prions pour ceux qui ne croient pas à la fin du monde ! Pour ceux qui croient qu’il n’y a rien après la mort, afin qu’ils évitent la plus grande et la plus grave des surprises de leur vie.

Le grand Jugement à la fin du monde dont Jésus nous parle ce matin est un jugement qui n’a rien à voir avec les séances interminables des tribunaux de ce monde,  Il sera simple comme le font les gardiens de chèvres et de moutons,

Ce Jugement qui doit préoccuper tout homme, nuit et jour,  porte sur un seul point, un seul motif : l’Amour de Dieu et du Prochain inséparables. Avoir aimé ou pas aimé !  Avoir aimé ou pas aimé qui ? Jésus Christ, le Roi ; «  Au soir de notre vie, nous serons jugés sur l’amour » (Saint Jean de la Croix) pour pouvoir aller dans le pays où l’on ne parle qu’une seule langue : la langue de l’amour !

Le Jugement portera sur l’amour envers Jésus : Dieu – Homme – Roi,   pour tous les peuples, langues, ethnies et religions. Nous adorons Dieu que nous ne voyons pas, mais, nous voyons tous les jours les hommes qui sont Jésus Christ dans toutes les situations de la vie : les affamés, assoiffés, les malades,, les étrangers, les prisonniers, les sans-vêtements, sans logis. Nous rencontrons ainsi  donc Jésus Christ en tout temps et en tout lieu. C’est Lui  le pauvre méprisé, négligé, chassé, sur qui on ferme les yeux, quêtant amour et amitié (mais pas la pitié) Il est dit : « Tu as vu ton frère, ta sœur ! Donc tu as vu ton Roi, tu as vu ton Dieu » Rappelons-nous la charité de Saint Martin, encore catéchumène, qui donna la moitié de son manteau à un pauvre,  grelottant de froid ;  et dans la nuit, Jésus Christ lui apparut avec le manteau pour le remercier.

Si nous croyons cela, heureux sommes -nous de voir Jésus Christ en tout temps et en tout lieu, surtout en cette année qui s’annonce difficile. De plus, nous comprendrons que le Jour du Seigneur (le Dimanche) est également le jour du prochain,  notamment les malades, prisonniers, affamés, étrangers … C’est cela que dans la parabole du Bon Samaritain, le Prêtre et le Lévite n’ont pas compris : Dieu pour qui ils se pressaient pour aller  adorer et servir était là, gisant sur leur route, ils ont passé à côté (Lc 10, 29)

Le grand et unique Jugement à venir n’a pas d’autre contenu. Jésus nous a donné le sujet de l’examen, du concours, faisons tout pour ne pas échouer,  car à ce jugement,  il n’y aura pas d’avocats, pas de second tour, ni de deuxième session, on ne redouble pas, la réincarnation n’est pas une réalité : on a qu’une seule vie et on ne meurt  qu’une seule fois. Le Ciel existe ! C’est vrai et Dieu nous y attend. Après le grand Jugement, il n’y aura plus de Purgatoire.  L’Enfer existe : il est éternel !  Il  y a des gens qui disent que l’Enfer n’existe pas, d’autres qu’il existe, mais qu’il est vide, d’autres encore, que Dieu  est tellement miséricordieux que finalement il fera sortir tous ceux et toutes celles de l’Enfer pour qu’ils entrent au Ciel : l’Eglise a condamné cette hypothèse.   * Au DERNIER  JOUR ! Du Grand Retour, dans la clarté d’un ciel nouveau, le Seigneur viendra sur terre, pour juger l’Humanité ! *

§      §      §       §       §

        En cette même Solennité du Christ – Roi de tout l’Univers, la communauté paroissiale de Toma rend grâce à Dieu avec ses filles : Sœur Perpétue DALA (50 ans de vie religieuse) et Sœur Cécile GARANE (25 ans de vie religieuse) Nous les saluons et félicitons !

Nos yeux, nos pensées et nos prières sont tournés vers les deux  Sœurs religieuses qui remercient Dieu pour tant d’années de bienfaits à leur égard.

  • 50 ans pour l’aînée (ce n’est pas le double de l’autre)

  • 25 ans pour la plus jeune (ce n’est pas la moitié de l’autre non plus) !

  •  

    CURRICULUM VITAE DE SŒUR PERPETUE

     

La Sœur Perpétue DALA est ma sœur jumelle depuis  mon ordination sacerdotale le 31 Juillet, suivie de ses vœux perpétuels le 1er Août 1976. Je la remercie en ce jour pour ses bienfaits spirituels et matériels.

La Sœur Cécile GARANE : Nous étions du même quartier que la grande Famille GARANE qui me confiait son troupeau de chèvres et de moutons à garder avec ceux de ma famille (de cela il y a 60 ans) j’en garde toujours  un bon souvenir. Et voilà Sœur Cécile et Sœur Noëlla de la FAMILLE GARANE  bergères  dans l’Eglise de Dieu !

CURRICULUM VITAE DE SŒUR CECILE GARANE

Il est dit « Si dans un métier, une profession il n’y a pas de personnes âgées, il vaut mieux ne pas s’y engager. Eh bien ! Sœur Cécile GARANE !  Voyez et contemplez vos aînées si nombreuses ( 2 d’entre elles ont 60 ans de vie religieuse) : elles sont  si courageuses et voyez le grand nombre de religieuses de diverses congrégations de notre Paroisse : elles sont plus de soixante dix.   

25 ans de labeur ! 50 ans de labeur ! Dans l’obéissance, la pauvreté, la chasteté : qui peut vous en féliciter ? sinon Dieu, la Vierge Marie que vous voulez imiter, et les Saints et saintes qui vous ont précédées dans la vie religieuse.

Quant à nous, nous vous disons MERCI au Nom de Notre Seigneur Jésus-Christ et MERCI au nom de toute l’Eglise, au nom de tous ceux et toutes celles que vous avez servis durant tant d’années. Que votre récompense soit grande en ce monde et dans le Royaume des Cieux ! Courage et allez toujours de l’avant : nos prières vous accompagnent !

Aucune vocation n’est facile à aucune époque : vocation au mariage, à la vie religieuse ou Sacerdotale, au laïcat consacré etc. Mais toutes les vocations ont le même but : la Sainteté en servant Dieu et ses frères et sœurs, en les aidant à parvenir au Royaume des Cieux.

Pour réaliser cela, la vie religieuse a choisi les trois vœux (un 4ème pour certaines congrégations) : les conseils évangéliques dont nous entendons parler lors des vœux : pauvreté – obéissance – chasteté. Don GOBBI Stefano nous demandait à un Cénacle à Rome « Quel est le plus important  des 3 Vœux ?  Il répond lui-même  « Tous les 3 ! Ces 3 exigences évangéliques ne sont pas réservées aux religieux – religieuses mais sont pour nous tous : laïcs, prêtres, Evêques, Cardinaux, et le  Pape.

LE VŒU D’OBEISSANCE :Souvenons-nous de la désobéissance d’Adam et Ève. Il faut obéir à Dieu, aux parents, à nos supérieurs ! Mais par-dessus tous  et par-dessus tout : à  DIEU ! Le Christ a obéi au Père jusqu’à la mort !

La désobéissance s’étale aujourd’hui  partout : enfants aux parents : il faut leur  parler plusieurs fois  et même crier ; élèves – professeurs; des Evêques au Pape ( pas au Burkina) ; des Prêtres aux Evêques ; des catéchistes aux  Prêtres ; des fidèles aux catéchistes, même les chiens et les chats n’obéissent plus. Les panneaux de la circulation  ne sont plus respectés par bon nombre de personnes.

LE VŒU DE  PAUVRETE : « Heureux les pauvres de cœur » (Mt 5,3) Nous constatons tous,  la recherche effrénée des biens de ce monde, même en piétinant, écrasant les autres et même en  les faisant  disparaître. 5% de la population ne manque de rien ;  15% se débrouillent jusqu’à la fin du mois, pour 80% c’est la pauvreté et la misère. Jésus l’a dit : « Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer au Ciel (Mt 19, 23)  Où est allé le Mauvais riche du pauvre Lazare ?(Lc 16, 19) Au Purgatoire ou en Enfer ? En Enfer ! Sainte Thérèse d’Avila avait pour devise : « Dieu Seul ! » Dieu seul suffit : quand on a Dieu, quand on est avec Dieu, on a tout !

LE VŒU DE CHASTETE : « Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu » (Mt 5, 8) avec des yeux purs et clairs. La chasteté concerne tous les états de  vie (vie religieuse, sacerdotale, de mariage. Quand cette vertu  manque à une époque, à une génération, c’est le déclin inévitable comme au déluge, comme à Sodome et Gomorhe, et comme à Babylone.  Sainte Jacinthe de Fatima en 1920 disait,  à l’âge de dix ans « Le péché qui envoie  le plus de gens en Enfer, c’est l’impureté » et la Vierge Marie  disait à la  Voyante Amparo CUEVAS d’Escorial (Espagne) le 1er Mai 1983. «  L’Enfer est plein de péchés d’impureté. Soyez purs et soyez humbles »

Par le vœu de célibat et de chasteté, les âmes consacrées témoignent en ce monde de la vie du Royaume à venir, où l’on est immortel comme les Anges.(Mt 22,30). Le mariage est pour ici-bas, pour procréer selon le plan de Dieu et s’opposer à la mort.

Tous les états de vie peuvent mener à la sainteté,  mais la vie religieuse a été et reste le chemin sûr pour parvenir à la sainteté. Lorsque nous considérons la multitude de Saints et Saintes : beaucoup ont été des religieux, religieuses, des moines et moniales, des fondateurs et fondatrices de congrégations, de monastères et la plupart des jeunes filles  qui ont bénéficié des apparitions de Jésus ou de Marie sont devenues des religieuses (Sainte Catherine Laboure, Sainte Bernadette, Sainte Marguerite Marie, Sœur Lucie, Sainte Faustine etc.) *Tu nous choisis Seigneur ! Tu nous prends pour témoins…*

§      §     §      §      §

En cette même Solennité du Christ Roi de tout l’Univers, l’Eglise-Famille du Diocèse de Dédougou clôture le Jubilé d’Albâtre (le Jubilé des 75 ans) du Sacerdoce au Burkina Faso (1942 – 2017)

En effet, le 2 mai 1942 notre pays accueillait le don ineffable du sacerdoce, don merveilleux, inattendu et attendu. Qui l’eut cru !  Croyable et incroyable « Est-ce possible que des Noirs (pire encore,  dirait un Samo,  que des Mossis) puissent devenir prêtres ! Eh bien oui ! Ce don du Sacerdoce fut le fruit du labeur de l’Evangélisation des Missionnaires d’Afrique (les Pères Blancs, les Frères- Pères Blancs et les Sœurs Blanches) et de Dii Alfred 1er catéchiste des Mossis.

Ils étaient trois  prêtres. Ils avaient supporté toutes les souffrances et épreuves pour recevoir le Sacerdoce. Si des Mossis s’engagent dans quelque chose, c’est que c’est vraiment bien !

C’étaient :

  • L’Abbé Joseph Daniel OUEDRAOGO (Archidiocèse de Ouagadougou).

  • L’Abbé Zacharie NIKIEMA de L’Archidiocèse de Koupéla

  • Le Père Paul ZOUNGRANA de l’Archidiocèse de OUAGADOUGOU, entré dans la congrégation des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) puis 1er Cardinal de notre pays.

             Du 03 au 06 mai 2017 l’Eglise Famille du Burkina-Niger ouvrit l’Année du Jubilé des soixante-quinze ans du Sacerdoce. Il revenait à chaque Diocèse de choisir la date de la clôture. Notre Diocèse a choisi ce Dimanche du Christ – Roi de l’Univers. Nous savons que cette action de grâce n’a pas de fin. Elle a commencé avec les trois premiers prêtres, elle continue avec les mille trente-huit (1038) prêtres qui ont célébré à travers tout le Burkina Faso et le Niger cet évènement en communion avec les Missionnaires d’Afrique.

             Le Saint Curé d’Ars Jean Marie Vianey disait « Sans le Prêtre, tout ce que Jésus-Christ a dit et fait aurait disparu » Et si Jésus s’identifie aux pauvres, aux malades,  que dire du prêtre ! Il est le Christ vivant parmi nous dans la joie, la souffrance et dans la gloire. Voilà pourquoi il faut beaucoup prier pour les prêtres « 2000 fidèles pour prier pour un prêtre » nous disait le Père Luc Marie BOUVIER lors d’un pèlerinage.

             Merci au Seigneur pour le sacerdoce et pour tous les innombrables bienfaits du sacerdoce et prions pour les vocations. Saluons les prêtres qui fêtent le Jubilé du Sacerdoce avec nous ! (Seigneur me voici)

Pour terminer :

Quel est l’état de notre monde d’aujourd’hui ? et la situation de notre Eglise d’aujourd’hui ?

Quel monde ? Un monde ingouvernable ! Un monde malade disais-je à quelqu’un quand je revenais d’un cénacle à Ouagadougou: il répliqua en disant «Non !  Un monde plutôt qui agonise ! ».  Un acteur de films religieux a dit « J’ai l’impression que le monde ressemble à une boussole qui tourne dans tous les sens,  sans indiquer le Nord » ; et nous au Centre Marial nous aimons dire :  « Aujourd’hui, plus rien n’est sûr, on n’est sûr de rien, ce qui est sûr, c’est que plus rien n’est sûr ».

Le 13 mai 1990 (Message N°425) , la Sainte Vierge Marie disait à Don GOBBI : «  Satan a été le dominateur incontesté des évènements  de votre siècle » faisant de votre monde un monde mille fois pire qu’au temps du déluge » (N° 507).Oui ! Satan domine à tous les niveaux. Il a partagé son pouvoir avec ceux qui l’adorent et travaillent pour qu’il soit le chef d’un Gouvernement Mondial.

L’acceptez-vous comme Roi du monde ?

  Et la Sainte Vierge (c’est Elle qui écrasera la tête du Serpent) d’ajouter : « Satan est aussi entré à l’intérieur de l’Eglise et il  a réussi à obscurcir la splendeur de   sa Sainteté avec  la ténèbre du péché, il a attenté à la force de son unité par la division, il l’a frappée  dans l’annonce de la vérité » (N° 507)

D’autre part, il a trouvé des adeptes dans toutes les religions, pour instaurer  une Religion Mondiale, unification de toutes les religions dont Satan, Lucifer,  sera lui-même le dieu adoré par toutes les nations. L’acceptez-vous comme votre  dieu ?

Que se passe-t-il donc ? Que va-t-il se passer ? Le combat des forces du mal pour la candidature de Satan comme roi et comme dieu va nous conduire, selon les Révélations du Ciel (que l’on ne veut pas écouter),  à deux  grands évènements :

Le 1er  Evènement : Un premier Jugement mondial que la Vierge Marie appelle « le jugement en petit » où chacun se verra comme il est, en une fraction de seconde, Un oncle me disait un jour «  Si Dieu faisait que tout s’arrête une minute seulement, on saura qu’il y a un Dieu, un Maître du monde ! ».

Par ce «  jugement en petit »(un résumé du Grand Jugement) chacun se préparera à opter pour Satan ou pour Jésus  par sa conversion. Ce sera l’avertissement pour le second grand évènement : le 2ème Déluge, non d’eau, mais de feu : le feu du Ciel et celui  qui est déjà commencé « par étapes » comme l’a dit le Pape François : la 3ème guerre mondiale, nucléaire que Jésus et Marie veulent nous épargner grâce au Message de Fatima: « D’heure en heure, les gens mourront par millions…les vivants envieront les morts ! Plusieurs nations seront anéanties ». Madame AMPARO CUEVAS recevait également le 22 janvier 1983 à Escorial « Ma fille : onversion de la Russie. La Russie sera le fléau de l’humanité : elle est en train de préparer la guerre atomique. Ce sera une lutte dans les airs, entre les Anges de Dieu et les ennemis de la terre » 

Et  le 13 octobre 1990  Marie disait à Don GOBBI : «  Ce qui se prépare est si grand qu’il n’y eut  jamais rien de pareil depuis la création du monde. » (N° 435).

« Mais à la fin, mon Cœur Immaculé triomphera » et le monde sera sauvé ! Jésus instaurera avec les élus (comme après le Déluge au temps de Noé) son Règne dans un monde nouveau et une Eglise entièrement renouvelée. Ce sera son Règne d’Amour et de Justice, de paix et de Sainteté. La Paix tant recherchée et tant combattue, sera enfin là pour le monde entier, pour un certain temps.

L’Eglise resplendira !  La foi retrouvera sa place dans le monde, les vocations religieuses, sacerdotales surgiront de toutes parts, le sacrement de mariage renouvellera les familles (les garçons enfin s’engageront dans le mariage,  et les jeunes filles ne passeront plus des années et des années à écouter de fausses promesses de mariage.)

Ceci est le Message des Temps Nouveaux,  à ne pas prendre comme une utopie, un rêve pieux, une fiction. A bon entendeur salut ! Parole du Seigneur ! Nous rendons grâce à Dieu pour son Amour  Miséricordieux qui nous prévient !

En attendant : Prions – prions – prions ! Et demandons la grâce de mieux aimer notre Roi en vivant comme Lui : pauvre,  obéissant et chaste.

 Prions :

  • Pour les vocations dans l’Eglise,  dans l’attente des Grands Evènements.

  • Pour les hauts responsables du monde et de l’Eglise : leur jugement sera terrible !

  • Pour notre propre conversion, afin d’être comptés parmi les élus du nouveau monde et de la nouvelle Eglise à venir (Il ne s’agit pas pour le moment, de la fin du monde).

    Honneur ! Louange ! Gloire et Puissance au Roi de l’Univers pour les siècles des siècles !

 Heureux Jubilé de la Vie Religieuse et du Sacerdoce !

§ § § § § § § § § § § § §

*Kii kosso bamba a kien  bè la wa !

*Wa kii nen ni !

Dié n Kii léa ?  Lawa n Kii léa !

Somboré né ! Nous sommes nés et nous entendons toujours dire : « Lawa n Kii léa » et il y a des gens qui portent le nom : « Lawa n Kii léa »hinla «  Kiiléa »

Lawa n Kii léa ! Son Fils Jésus-Christ est Roi !

*Adin a yè mien a n Kii léa ! Kii koso ba a kien bè..”

La Royauté de Jésus-Christ a été annoncée dans les prophéties jusqu’à la parole de l’Archange Gabriel à Marie «  Dieu lui donnera le trône de David son père, et son règne n’aura pas de fin.»

C’est Lui le Roi qui jugera tous les hommes à la fin du monde. C’est aujourd’hui la fête de sa Royauté ! Demandons la grâce du respect de notre Roi, de l’obéissance à notre Roi. Qu’au jour du Jugement, il nous soit miséricordieux !

En cette Fête du Christ-Roi, nous rendons grâce à Dieu avec les Sœurs Perpétue DALA et Cécile GARANE pour la Vie Religieuse. Nous prions pour elles et nous prions pour que Dieu appelle toujours et davantage de filles à la vie religieuse. La vie religieuse est une grande aide pour le monde et pour l’Eglise par la prière, la pénitence, leur travail, leur dévouement pour les plus faibles, les plus démunis.

   En cette même Fête du Christ–Roi, nous rendons grâce à Dieu pour les 75 ans du Sacerdoce au Burkina Faso. Nous pouvons dire que c’était  le commencement de la 2ème étape de l’Evangélisation au Burkina Faso, nous rappelant la parole prophétique du Pape Paul VI à Kampala, en Ouganda en 1969 «  Vous Africains, vous serez vous-mêmes  vos propres missionnaires.».Cette clôture du Jubilé des 75 ans du Sacerdoce au Burkina Faso nous exhorte à redoubler d’effort pour assurer la Mission d’Evangélisation,  non seulement au Burkina faso, mais aussi dans les pays voisins et jusqu’en Europe et dans d’autres continents comme cela a déjà commencé.* Dinyanli n bo,  Dèna Yézu, Dinyanli n  bo n kaa n kyon *   

 

!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 Retour page d’accueil


Laisser un commentaire

Choisis donc la vie... Dt... |
ESCUELA DE MAGIA DE AVALONC... |
Chercher dans ma vie Ta pré... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A.C. MINISTRIES
| UMMA SHOP
| timothee1966