LE VILLAGE DE MARIE

A LA FIN ! MON COEUR IMMACULE TRIOMPHERA !

  • Accueil
  • > FONDATION DU VILLAGE DE MARIE
FONDATION DU VILLAGE DE MARIE

planetesetoiles9.gif

fleursroses62.gifmariepriepournous.jpgfleursroses62.gif

colombe.gif

 

fondation

fonctionement

structures

intérêt particulier pour fatima

PèrePièrre

Rapports avec l’autorité épiscopale

La question des jeunes

Les Remerciements

Patrick SBALCHIERO du Journal « Chretiens Magazine » 15 Février 2007

Patrick SBALCHIERO : Voici un lieu spirituel rare, sinon unique, tant en Afrique que dans le reste du monde. Pourquoi ?

Patrick SBALCHIERO :

Pour deux raisons au moins que nous allons détailler : à la fois lieu d’accueil, de prière et de réflexion, ce centre est largement inspiré par la haute spiritualité mariale de son fondateur et, dans une certaine mesure, par l’idée qu’il se fait de la présence de Notre-Dame à travers ses apparitions aux hommes de notre temps (en particulier de celles de Fatima en 1917) : de nombreuses références y sont faites aux sanctuaires du monde entier où la Vierge s’est montrée aux fidèles depuis le XIXe siècle ; ce ‘climat marial’ n’a strictement rien de ‘mariolâtre’ : le centre est accepté, assumé et aidé par les autorités épiscopales du diocèse de Dédougou.

Patrick SBALCHIERO : Père, quelle était l’idée qui a présidé à la création de votre centre ?

PERE Pierre Diallo : Ma dévotion mariale, consolidée par le mouvement sacerdotal marial m’a incité à me rendre entre 1985 et 2006 dans de nombreux lieux d’apparitions du Christ (comme Paray-le-Monial) et de la Sainte Vierge Marie.

Patrick SBALCHIERO : Vous me dites « nombreux lieux ». Pouvons-nous en savoir un peu plus ?

PERE Pierre Diallo : Oui, naturellement. Pour vous donner une idée plus précise, voici les sanctuaires français où je me suis déjà rendu, une ou plusieurs fois : Trois-Epis [apparition de Marie à la fin du XVe siècle],Le Laus, La Salette, Lourdes, Pontmain, Pellevoisin, Tilly-sur-Seules, Neubois, Kérizinen, Dozulé…

Patrick SBALCHIERO : Parmi ces noms, certains ne sont pas en odeur de sainteté aux yeux de l’épiscopat…

PERE Pierre Diallo : Effectivement. Certaines de ces apparitions ne sont pas encore reconnues. Mais la présence de Marie ici-bas est pour tous et pour tous les pays. J’essaye de me rendre partout où les hommes vivent l’Evangile en témoignant de cette présence maternelle.

Patrick SBALCHIERO : Et les autres pays ?

PERE Pierre Diallo : Fatima au Portugal, Pontevedra, Tuy [lieu où sœur Lucie de Fatima a vu la Vierge en Espagne], Beauraing, Banneux, San Damiano, Montichiari-Fontanelle… et Mariastein en Suisse !

Patrick SBALCHIERO : Et Medjugorje ?

PERE Pierre Diallo : Les 27 et 28 octobre 1985,j’ai eu la grâce de contempler la danse du soleil avec une foule immense , de suivre le 28 l’apparition à Maria et Ivan et de revoir Don GOBBI qui animait un cénacle

Patrick SBALCHIERO : Et Medjugorje en Bosnie ! Savez-vous que ces voyages finissent par coûter cher?

PERE Pierre Diallo : Et bien je n’ai jamais eu de difficultés pour régler mes frais de transport. La Providence s’est chargée de tout, à chaque fois, et, quelquefois, au dernier moment.

Patrick SBALCHIERO : Quel est le sens de toutes ces visites ?

PERE Pierre Diallo : J’ai fait tous ces déplacements pour mieux comprendre les messages que Jésus et Marie adressent à notre monde et pouvoir ainsi les communiquer au Burkina Faso et aux pays voisins : Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Togo… De ces voyages, j’ai rapporté plusieurs souvenirs. En 1996, j’ai demandé à mon évêque l’autorisation de construire un centre où je pourrais les placer au profit de tous. Ainsi, avec l’aide et le soutien des bienfaiteurs (Alsaciens notamment) et de quelques autres amis d’ailleurs, les travaux ont commencé le 1er avril 1998.

Patrick SBALCHIERO : Aujourd’hui, quelles sont les dimensions du Centre marial ?

PERE Pierre Diallo : Sa superficie actuelle est de plus d’un hectare et demi. Un mur de clôture a été édifié en pierres taillées de la région.

Les coordonnées :

PERE DIALLO PIERRE

CENTRE MARIAL NOTRE DAME DE FATIMA

B.P.143 TOMA (Province du Nayala)

Tél / fax : ( 00 226 ) 20-53-61-43/70-21-25-22

E. Mail : abbe.diallo@hotmail.fr

BURKINA FASO( AFRIQUE DE L’OUEST)


Réponses desactivées.

Choisis donc la vie... Dt... |
ESCUELA DE MAGIA DE AVALONC... |
Chercher dans ma vie Ta pré... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A.C. MINISTRIES
| UMMA SHOP
| timothee1966