LE VILLAGE DE MARIE

A LA FIN ! MON COEUR IMMACULE TRIOMPHERA !

  • Accueil
  • > CIRCULAIRE 2018 AVEC DON LARROQUE
CIRCULAIRE 2018 AVEC DON LARROQUE

MOUVEMENT SACERDOTAL MARIAL

 

 

 

Gênes, 1° janvier 2018

 

Ave Maria !                                                                                                  Sainte Marie, Mère de Dieu

 

Chers frères et sœurs du Mouvement Sacerdotal Marial,

 

« De quoi avez-vous peur ? », nous demande la Vierge Marie, dans son message du 4 décembre 1976 (113). De la situation menaçante du monde ? De l’état inquiétant de l’Eglise ? De l’Antéchrist ? De la souffrance ? Du martyre ? Mais la Vierge Marie nous répète que tout cela fait partie d’un plan de Dieu, comme la Croix pour le Salut du monde, pour le triomphe de son Cœur Immaculé.

« Mes fils de prédilection, soyez toujours dociles et laissez-vous conduire par Moi en toute confiance. Dans la ténèbre de cette heure d’épreuve pour l’Église, Je vous appelle à marcher dans la lumière. La lumière part de mon Cœur Immaculé et arrive jusqu’à vous, pour vous recouvrir et illuminer votre chemin. Soyez fermes, ne doutez plus jamais ! Votre chemin est sûr car il vous est tracé par votre Maman du

Ciel. »

C’est le chemin de la vraie Foi Catholique, des 7 sacrements et des 10 commandements : ce n’est pas un chemin spécial ; mais nous devons le parcourir en des temps spéciaux : « les temps de la purification et de la grande tribulation », les temps de la grande épreuve apocalyptique d’Ap 12-13. Seuls ceux qui se sont habitués à mettre leur confiance en Marie pourront réussir à rester dans la Grâce et dans la Foi.

 

Nouvelles

• Je vous assure, car j’en suis témoin, que le Mouvement est une chose grande, forte et fidèle. Cette année, j’ai visité 140 villes, en 17 pays, avec 45 vols aériens, présidant

162 Cénacles, auxquels ont participé 1 Cardinal, 38 Archevêques ou Evêques, 656 prêtres, quelques diacres, et 82000 fidèles. J’ai en outre rencontré, pour leur présenter le Mouvement, 1 Cardinal, 11 Archevêques ou Evêques et beaucoup de groupes de prêtres, de séminaristes, de religieuses et de fidèles.

• En cette année 2017, centenaire des Apparitions de la Vierge Marie à Fatima, nous avons fait nos exercices internationaux dans ce lieu visité et béni par Marie, sous forme d’un Cénacle continu. Y ont participé 1 Cardinal, 10 Evêques, 200 prêtres et quelques fidèles responsables régionaux du Mouvement. 34 nations étaient représentées : c’est la catholicité (= l’universalité) de l’Eglise !

• De plus, pour la première fois, à l’occasion du Centenaire de Fatima, nous avons aussi fait un rassemblement international des fidèles membres du Mouvement, de 4 jours, auquel ont participé 1 Evêque, 30 prêtres et 800 fidèles. Plus de 20 nations étaient représentées. Tous ont été très heureux de cette  merveilleuse expérience, et l’on se propose de la renouveler pour les 50 ans du Mouvement, c’est-à-dire en 2022, si c’est

la volonté de Dieu.

• En outre, le P. Geremia, Vice-Responsable du MSM, a assuré de nombreux cénacles régionaux en Italie, en Inde et en Océanie (Australie, Fidji, Tonga, Nouvelle-Zélande). Au Nom de la Vierge Marie, je remercie les nombreux responsables et apôtres zélés pour Son Mouvement, pour la diffusion et la fidélité des Cénacles, au prix de nombreux sacrifices. Je rappelle que cette fidélité comporte de ne pas introduire d’autres Messages dans un Cénacle ; nous en avons suffisamment, selon le plan de Marie, par obéissance envers Elle, avec son Livre Bleu.

• Pour introduire la cause de béatification de don Stefano Gobbi, il faut un Postulateur. Prions encore pour cette  intention. La vie de don Stefano est un modèle de fidélité, de simplicité, d’humilité, de force, de sainteté pour nous qui l’avons connu, et cette grâce doit être proposée à l’Eglise universelle. Vous qui avez rencontré don Stefano, ne serait-ce qu’une seule fois dans votre vie, je vous prie instamment de prendre l’engagement suivant : écrire, même si c’est seulement un paragraphe ou une page, votre témoignage sur don Stefano, et envoyer cela à un responsable, ou

 

directement à Via Giovanni Bosco 3, 22100 Como-Lora, Italia. Je vous en prie ! C’est très important !

 

Exercices spirituels 2018

Ils se tiendront, en revenant à l’habitude, pour les Evêques et Prêtres du MSM, à Collevalenza, du dimanche soir 24 juin au samedi matin 30 juin, auprès du Sanctuaire de l’Amour Miséricordieux. Quelques fidèles y sont admis, seulement ceux qui ont une responsabilité dans le MSM. J’invite les prêtres à apporter des intentions de messes, pour offrir  une aide fraternelle à ceux qui ont des difficultés pour les frais.

Pour les inscriptions et toutes informations, s’adresser au P. Florio Quercia S.J. – Via

Carlo Marx, 1 – Centro San Francesco de Geronimo – 74023 Grottaglie (TA). Fax (0039)

099 5635710. Tel (0039) 333 6322248. Email: querciaflorio@tiscali.it.

 

Méditation

 

Le défi  de  Satan

« Vous êtes désormais sur le point de parvenir au terme le plus douloureux et sanglant de la purification, qui se déroulera en ces années, avant le grand triomphe de mon Cœur Immaculé par l’avènement chez vous du Règne glorieux de Jésus. C’est un dessein qui embrasse ce siècle. En 1917, à Fatima, Je l’ai anticipé, presque comme une annonce prophétique, au moment où apparaissait évidente la grande lutte entre la Femme revêtue de soleil et le Dragon rouge, qui durerait tout ce siècle, comme un défi orgueilleux lancé à Dieu par mon Adversaire, avec la certitude de réussir à détruire l’Église et de mener toute l’humanité à un refus universel de Dieu. Le Seigneur lui a concédé ce laps de temps, parce qu’à la fin, l’orgueil du Dragon rouge sera brisé et vaincu par l’humilité, par la petitesse et par la force de votre Maman du Ciel, la Femme revêtue de soleil, qui rassemble à présent tous ses petits enfants dans son armée rangée en bataille. » 9 novembre 1984, 297 m-p.

Ces paroles se réfèrent explicitement à une vision de Léon XIII, le 13 octobre (!) 1884, à laquelle don Stefano faisait souvent référence. La Vierge Marie dit que Dieu a accepté

le défi, parce que Satan ne doit pas seulement être vaincu, mais aussi humilié.

Le message du 13 octobre 1987, intitulé “70ème anniversaire de la dernière apparition à Fatima. Je mettrai un terme à votre esclavage” : « Il y a 70 ans que mon Adversaire Satan est monté de l’abîme au milieu de vous pour se manifester comme le Dragon rouge dans toute sa terrible puissance. »

Donc, en 2017, nous pouvions lire : “cela fait 100 ans que mon Adversaire Satan est monté de l’abîme au milieu de vous…”

Sans se mettre dans l’inquiétude par des calculs de temps, retenons que Ap  12-13 est la plus profonde clé de lecture de nos temps. Nous sommes au milieu de la

grande lutte entre la Femme revêtue du Soleil et le grand Dragon, Satan, le “séducteur de terre entière”. C’est pourquoi don Stefano, avec une grande insistance, faisait toujours lire ce passage dans les Cénacles.

Le Pape Jean-Paul II le choisit lui aussi le 13 mai 2000, à Fatima, pour la Béatification de

Jacinthe et François.

« Selon le dessein de Dieu, est descendue du Ciel (…) une “Femme revêtue du Soleil”… Le message de Fatima est un appel à la conversion, faisant appel à l’humanité pour qu’elle cesse de faire le jeu du “Dragon”… »

Cela veut dire qu’à Fatima, la Femme revêtue du Soleil rassemble les siens pour qu’ils ne fassent pas le jeu du Dragon dans la dernière lutte apocalyptique. La Femme

revêtue du Soleil rassemble tous ses petits enfants, et, s’ils sont petits, Elle les met à l’abri sous son Manteau, par la Consécration à son Cœur Immaculé.

Mais cette lutte n’est pas pour un pouvoir de Satan, c’est seulement une concession accordée par Dieu, selon Son Plan, auquel Marie a dit son “3ème  oui”, après celui de l’Incarnation et celui de la Rédemption.

« Il est temps que je commence à vous révéler une partie de mon plan. Avant tout, il est nécessaire que mon Ennemi ait l’impression d’avoir tout conquis, d’avoir désormais toute chose en ses mains. C’est pourquoi il lui sera concédé de s’introduire à l’intérieur de mon Église… » De sorte que « mon Adversaire croira, un jour, pouvoir chanter sa

 

victoire complète : sur le monde, sur l’Église, sur les âmes. C’est alors seulement que J’interviendrai – terrible et victorieuse – pour que sa défaite soit d’autant plus grande que plus assurée était sa certitude d’avoir vaincu pour toujours. » 18 octobre 1975, 83

h-i ; c-d.

Il fait partie du plan de Dieu que l’Ennemi soit vaincu par une petite créature, humble Servante du Seigneur : Marie. Elle doit écraser la tête de l’Antique Serpent avec son petit talon.

Or, ce talon, cest nous… « Vous devez être petits, enfin, pour former cet humble talon que Satan tentera de mordre, mais avec lequel je lui écraserai la tête. » 8 septembre 1976, 109 q.

Satan a séduit toute la terre par l’orgueil. C’est pourquoi, pour contre-attaquer, la Vierge Marie rassemble un petit reste fidèle, composé uniquement de petits, humbles, pauvres et simples. Cette armée des petits est désormais rassemblée,

« prête à la bataille ». C’est seulement par ces petits que le Cœur Immaculé de Marie obtiendra son triomphe.

 

Le triomphe du Cœur Immaculé de  Marie dans notre Foi

La Foi est déjà le triomphe de Marie, parce que « telle est la victoire qui a triomphé du monde : notre Foi. » (1Jn 5,4).

« Alors, furieux contre la Femme (frémissant de colère parce qu’il sait que ses jours sont comptés), le Dragon s’en alla guerroyer contre le reste de ses enfants, ceux qui gardent les commandements de Dieu et possèdent le témoignage de Jésus.  » Ap 12,17 (et 12).

Nous y sommes ! En ces temps conclusifs, où plus que jamais, très peu de temps concédé reste à Satan, un petit reste demeure fidèle, caractérisé, selon les versets que nous venons de lire :

1°)  comme « le reste des enfants de la Femme » : le reste des enfants de Marie, c’est-à-dire ceux qui viennent après Jésus, le « premier-né d’une multitude de frères » (Rm  8,29) ;

2°)  comme « ceux qui gardent les commandements de Dieu » ;

3°)  comme ceux « possèdent le témoignage de Jésus », qui est l’Esprit-Saint en nous, attestant que Jésus est le Seigneur (cf 1Co  12,3 ; Jn 15,26 ; 1Jn 5,6). C’est-à-dire ceux qui gardent la vraie Foi.

 

Demeurer dans la grâce de  Dieu

- Ce que Satan cherche à faire perdre, c’est la pratique des 10 commandements ; il a conduit l’humanité à “faire son jeu” par un ensemble de lois de mort, d’égoïsme et d’impureté qui sont totalement opposées à la sainte Loi de Dieu. Et sa victoire est le relativisme moral (selon lequel il n’y plus tellement de différence entre le bien et le mal), profondément entré dans la mentalité de tout le monde, avec une perte générale du sens du péché, et donc de la confession sacramentelle. Beaucoup d’âmes mortes se préparent à la chute dans l’Enfer éternel… « Ce sont les prêtres et les religieux eux- mêmes  qui perdent jusqu’au sens du péché. » 20 novembre 1976, 112 h.

Mais avec les “enfants de Marie”, rassemblés par Elle en ces temps apocalyptiques, il a beaucoup plus de mal qu’avec le reste de la terre séduite par lui. Ceux-ci veulent demeurer dans la pratique des 10 commandements, ils veulent participer aux 7 sacrements, ils veulent demeurer dans la grâce de Dieu. « Jamais comme de nos jours, il n’a été aussi nécessaire de faire des confessions fréquentes.  » 8 décembre

1983, 278 i.

 

Demeurer dans la vraie  Foi

- Ce que Satan cherche à faire perdre encore plus est la Foi, parce qu’elle donne la Vie (Jn 20,31). La Foi Catholique, dans l’Eglise « une, sainte, catholique, apostolique, unie à mon Pape de Rome. » 17 mai 1987, 352 o.

Rappelons encore une fois la prophétie de Paul VI, qui figure en Introduction de notre Livre : un “esprit non catholique” est entré  dans l’Eglise, jusqu’à devenir aujourd’hui le plus fort ; rappelons encore l’expression correspondante du futur Pape Benoît XVI : « on est en train de mettre en place une dictature du relativisme », de sorte que « avoir une

 

foi claire, selon le Credo de l’Eglise, est souvent étiqueté [à l’intérieur de l’Eglise] comme du fondamentalisme. » (Homélie d’entrée en Conclave, 18 avril 2005). Cette dictature voudrait réduire la Foi Catholique à une opinion au milieu d’autres opinions, c’est-à-dire à une chose relative et non plus absolue, non plus un accueil de la Révélation de que Dieu a fait de Lui-même et que nous recevons dans l’Esprit-Saint. On peut parler d’un « Sanhédrin caché » (17 avril 1981) qui impose cette dictature à l’intérieur de l’Eglise.

« Beaucoup courent le danger de devenir les victimes de cette confusion générale et, jusque dans mon Église, voudrait se propager un faux esprit qui n’est pas celui de Jésus, Fils de Dieu. Tel un invisible nuage toxique, se répand l’esprit de mélange entre Dieu et le monde… » 8 décembre 1982, 254 e-f.

Mais avec les “enfants de Marie”, Satan a beaucoup plus de mal qu’avec le reste de la terre séduite par l’athéisme, l’impiété, l’apostasie, l’Antéchrist. Ceux-ci veulent demeurer dans la vraie Foi.

 

Une persécution nouvelle

« …Bientôt, l’Église sera secouée par une persécution terrible, nouvelle, qu’elle n’a jamais connue jusqu’à ce jour. » 12 novembre 1988, 393 w. « …Viendra le moment du terrible affrontement avec les Prêtres fauteurs d’erreur, qui se dresseront contre le Pape et mon Église… » 4 janvier 1975, 67 h. « Ce sont les temps (…) où des Cardinaux s’opposent à des Cardinaux, des Évêques à des Évêques, des Prêtres à des Prêtres… »

6 septembre 1986, 332 r ; « …dans la perspective d’une union religieuse mondiale pour la défense des valeurs humaines… » 27 octobre 1986, 337 l.

L’Antéchrist “apportera à toute l’humanité une solution apparente à tous ses problèmes, mais au prix de l’apostasie de la Vérité de Jésus” (cf Catéchisme de l’Eglise Catholique, CEC §675).

« L’Église sera comme submergée par l’erreur qui sera accueillie et propagée et ainsi parviendra à son comble l’apostasie (…). Les Pasteurs et le troupeau confié à leurs soins seront frappés ; pour un temps, le Seigneur permettra que l’Église soit comme abandonnée de Lui. (…) Ce sera l’heure des martyrs qui, en grand nombre, verseront leur sang et des survivants qui envieront ceux qu’ils verront persécutés et tués. Alors seulement on comprendra tout ce que J’ai fait pour vous. » 10 février 1978,

147 f-k.

C’est-à-dire qu’on comprendra qu’Ap 12-13  est vraiment la clé de lecture de nos temps, et qu’il fallait se consacrer à Marie pour ne pas faire partie des innombrables victimes

de Satan.

Cette “persécution nouvelle” sera celle de “l’esprit non catholique” contre l’esprit catholique ; celle de la “dictature du relativisme”, conduite par le “Sanhédrin caché” qui s’est emparé de l’Eglise, contre les “résistants” dans la vraie Foi. C’est l’heure du témoignage, comme Saint Pierre devant le Sanhédrin (Act 5,29-32), un nouveau martyre dans l’Eglise Elle-même, pour conserver le vrai Esprit de Jésus contre une fausse Eglise et un faux Christ.

Le critère décisif de cette fausseté est décrit dans le message du 31 décembre 1992, “4ème signe” : Jésus dans l’Eucharistie, le « Mystère de la Foi ».

 

Jésus-Eucharistie, le « Mystère de  la Foi »

Notre Foi nest pas une opinion qui vaut la même chose qu’une autre opinion (comme l’impose la dictature du relativisme), mais Vérité absolue témoignée par l’Esprit de Dieu lui-même en notre cœur. C’est pourquoi notre cœur ne peut pas se soumettre à la dictature du relativisme, mais toujours attester la Vérité absolue de

Jésus, spécialement en adorant sa Présence Réelle dans l’Eucharistie, jusqu’au martyre.

« Vous êtes appelés à devenir de plus en plus les apôtres et les nouveaux martyrs de Jésus présent dans l’Eucharistie. » 13 juillet 1978, 156 n.

Et, peut-être, aujourd’hui maltraité en paroles (“fondamentalistes”, “conservateurs”, “pré-conciliaires”, “rigides”, etc), demain en actes. C’est-à-dire le martyre. (Et demandons la grâce de comprendre quand il s’agit de résister pour défendre la vraie Foi, et quand il s’agit seulement de sensibilité liturgique.)

 

Avec les “enfants de Marie”, la Femme revêtue du Soleil qui rassemble les siens en ces temps apocalyptiques, l’Ennemi trouvera beaucoup plus de difficultés, même si la terre entière est séduite par lui, même si la fausse Eglise a envahi la vraie. Les enfants de Marie seront les vainqueurs. Non pas cependant à la manière humaine, avec les puissances humaines ; mais avec la puissance de Jésus crucifié : la puissance de la Justice ; la puissance de la Vérité ; la puissance des Béatitudes ; la puissance de l’humilité. La victoire des martyrs.

 

« Soyez dans la joie »

Oui, malgré la perspective du martyre, « soyez dans la joie ». C’est le titre du message du 18 octobre 1975, le dernier message que don Stefano a voulu lire et méditer avec les siens avant de mourir. Don Stefano dit alors : « lisez-le bien, parce que là, il y a

tout ». Pour nous, c’est comme un testament dans son testament spirituel, qui est tout le Livre Bleu.

« Soyez dans la joie » parce que tout cela rentre dans un plan de Victoire de Dieu, un plan de Triomphe du Cœur Immaculé de Marie, même si nous sommes encore, pour désormais très peu de temps, dans le temps concédé à Satan, qui se manifestera bientôt avec toute la puissance de l’Antéchrist “assis sur le trône de Dieu” (1Thes 2,4), à l’intérieur d’une Eglise devenue fausse Eglise.

« Ne perdez pas courage. » 1er janvier 1993, 486, I. Les temps de la purification et de la grande tribulation doivent forcément précéder le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, qui se réalisera avec le Retour de Jésus dans la Gloire, glorifiant ainsi Sa Présence

Réelle dans l’Eucharistie, et “faisant toutes choses nouvelles” (Ap 21,5). Conservons la joie et l’espérance inébranlable du Triomphe du Cœur Immaculé de Marie. « Aujourd’hui (Samedi Saint) je vous veux tous à côté de Moi, Mère douloureuse, pour être consolée par vous et pour vous enseigner  à prier avec confiance, à souffrir avec docilité, à aimer avec pureté de cœur, à croire avec une foi inébranlable, à espérer avec héroïsme, même à l’encontre de l’évidence des choses. » 2 avril

1988, 379 k.

Et nous ne changeons rien de notre Acte de Consécration, comme certains sont tentés de faire, à propos du Pape. La seule Personne compétente pour changer notre Acte de Consécration est la Vierge Marie Elle-même. Il n’y a donc rien à changer.

« Répondez toujours et seulement par une confiance héroïque en Moi. De votre part, je n’ai besoin que de cela, mes tout-petits, pour écraser la tête de mon Adversaire,

alors qu’il tentera de me mordre au talon en vous tendant des embûches, à vous, mes enfants bien-aimés. » 8 juillet 1977, 128 w.

« De quoi avez-vous peur ? »

Reprenons le message du 4 décembre 1976 (113 i-p) :

« Mon Église, dont je suis la Mère, revit la vie du Christ et elle est appelée aujourd’hui à reparcourir son propre chemin [cf CEC §677]. Alors, de quoi avez-vous peur ? D’un monde qui, par haine, s’est rué tout entier contre vous ? Ou de Satan qui a réussi à s’introduire à l’intérieur de l’Église et à moissonner ses victimes parmi ses Pasteurs

eux-mêmes ? (…) Cette heure, mes fils de prédilection, est encore pour mon Église l’heure de Satan et du pouvoir des Ténèbres. Elle sera, elle aussi, immolée comme le Christ sur la Croix et elle sera appelée à mourir pour le salut et le renouvellement du monde. Puisque cette heure, pour vous, est celle de la purification, c’est surtout pour vous l’heure de la souffrance. C’est peut-être de cela que vous avez peur ? Mais si c’est pour cette heure que le Père, de toute éternité, vous a appelés un à un ? Mais si c’est pour cette heure que votre Maman du Ciel, depuis longtemps, vous a choisis et préparés ?

N’ayons pas peur de la souffrance, chers frères et sœurs, parce que tout rentre dans un plan de Dieu, qui a confié à l’Humble Servante  du Seigneur le rôle, par notre intermédiaire, et seulement si nous sommes petits, de vaincre définitivement Satan.

« Vivez donc dans la sérénité de l’esprit et sans peur, même au milieu des inquiétudes et des menaces de votre temps. »

 

En comptant sur votre prière et en vous assurant des miennes,

 

Votre petit frère, don Laurent Larroque

 

 


Réponses desactivées.

Choisis donc la vie... Dt... |
ESCUELA DE MAGIA DE AVALONC... |
Chercher dans ma vie Ta pré... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A.C. MINISTRIES
| UMMA SHOP
| timothee1966